ESKIMO - OD - DIVINE DE SADE

THE CREW

ESKIMO

The boss

Je suis né il y’a de cela quelques décennies déjà alors la plusieurs légendes situent mon lieux de naissance soit dans les contrées du nord vers la Laponie ….D’autres vers les marécages poisseux du bayou…C’est Tin-Tin qui m’a découvert lors d’un périple et a qui j’ai demandé un apprentissage dans les règles de l’art….A l’ancienne ..!!!!…Méthode devenue rare de nos jours…. Puis Tin-Tin est reparti sur Paris pour de nouvelles aventures…
J’ai repris les commandes du shop en 1992 puis j’ai commencé à bosser sur tout les styles que je pouvais pour ne rien perdre et tout apprendre..
J’ai voyagé énormément,surtout aux US.,en allant à la rencontre de plein d’artistes de cette époque là et à chaque fois c’était l’essence pour me faire avancer,progresser sans cesse et finalement d’avoir toujours cette soif de d’apprendre et de découvrir..
Et a ce jour après plus de 25 ans dans ce métier…L’envie de toujours apprendre est toujours présente..Toujours là.!!!…On est et on restera un éternel apprenti …Mes styles de prédilection sont le Biomechanic,Bio-Organik,Japonais mais ouvert à tout les styles ….Car en aucun je ne veux m’enfermer dans un style.!
Merci a tout mes clients depuis toutes ces années car sans vous le shop et moi on en serait pas là.
Eskimo-CBC-12Th
Ici et nulle par en même temps…
A travers les décennies…

OD

Confirmed talent

Description à venir prochainement.

DIVINE DE SADE

Apprentie

C’est en Transylvanie, à Cluj que la petite divine vit le jour un soir d’hiver de al funeste année 1586, année ou la peste décima une grande partie des Carpates occidentales. Très jeune elle montra une inclinaison évidente pour les arts et le dessin en particulier. Taciturnes, mélancoliques et d’un romantisme passéiste, ses oeuvres reflètent la noirceur de son âme. Sa famille, cherchant à fuir la cruauté de l’occupation turque, mugre vers la France en 1594 c’est la qu’elle rencontra celui qui allait devenir son mentor, le mystèrieux Eskimo, grand sorcier et alchimiste émérite féru de tatouages à la symbolique obscure. Elle n’aura de cesse, dès lors, de vouloir retranscrire ses œuves sur la chair humaine, fascinée qu’elle est par ce mélange de sand et d’encre, d’art et de souffrance. Aurez vous le courage et l’audace de pénétrer son antre ? Si oui, vous ne serez pas déçus, foi de Divine de Sade !!!